Comment supprimer des charges émotionnelles liées aux non-dits

Il arrive dans notre vie que nous soyons confrontés à certaines personnes à qui nous ne pouvons dire ce que nous pensons. Un supérieur hiérarchique, un ou une collègue ou un membre de notre famille avec qui le dialogue est compliqué voir inexistant.

Tout ce qui n’est pas dit et exprimé reste en nous comme une charge bien souvent lourde à porter, voir même un poison latent qui peut à tout moment exploser en nous (Maladie). Les non-dits se transmettent parfois de générations en générations activant en nous des mémoires bien actives et qui peuvent faire beaucoup de mal sur un plan inconscient et énergétique.

Comme nous avons ce trop plein en nous qui peut littéralement « nous polluer la vie » faute d’avoir exprimé ce que nous ressentions à la personne, cette charge s’est alourdit au fil du temps se transformant en une blessure toujours à fleur de peau.

Dans certains cas certains non dits peuvent trouver une issue favorable comme par exemple en ayant enfin une discussion avec la personne concernée et qu’un terrain d’entente puisse être trouvée. Dans ce cas la charge se dissipera d’elle même en fonction de l’intensité de départ.

Aujourd’hui nous parlerons uniquement des non-dits qui sont toujours présents et qui n’ont toujours pas trouvé d’issue positive. Il se peut que vous ne soyez plus en contact avec cette personne aujourd’hui, vous ne savez même pas ou elle habite ni ce qu’elle est devenue, elle est peut être même décédée aujourd’hui. Ou à l’inverse c’est une personne très proche comme un père, une mère, frère ou sœur ou tout autre membre de la famille. Les contacts sont nuls ou quasi inexistants aujourd’hui, et à chaque fois que vous vous retrouvez face à cette personne (comme le repas de noël par exemple) le contact est aussi froid que la bûche glacée de noël et un sentiment de malaise règne…

Dans les situations énoncées plus haut même lorsque la personne originaire des non -dits est décédée,  la charge énergétique présente peut être éliminée définitivement procurant ensuite un grand soulagement et un sentiment de bien être durable étant ressenti comme une véritable délivrance pour certains.

Pour réaliser l’évacuation de ces charges énergétiques correspondant aux non-dits qui se situent au niveau des chakras (chakra de la gorge) et dans votre corps astral, un exercice de visualisation facile et efficace devrait suffire. Vous êtes prêt(e)?

  • Visualisez vous dans une pièce neutre et blanche située au fond d’une foret. Celle ci est l’endroit qui vous permettra de recevoir les personnes auxquelles nous avons « des choses à dire »
  • Après avoir dit intérieurement ce que nous avons sur le cœur à la personne concernée, quitte à hurler notre douleur si besoin, nous la laissons partir, mais uniquement lorsque nous lui aurons absolument tout dit! nous sommes ainsi dégagés de la charge la concernant .Nous pouvons ensuite faire rentrer la personne suivante et faire de même  😉

Cet exercice énergétique qui m’a été appris par Serge Boutboul est très simple à réaliser, vous pouvez le faire autant de fois que vous le souhaitez et tant que la charge émotionnelle persiste. C’est très libérateur!

Pendant l’exercice, des bâillements fréquents peuvent survenir ou un besoin de soupirer comme si nous avions besoin d’évacuer plus d’air. C’est normal et c’est plutôt bon signe!  Le travail de libération et de nettoyage est efficace.

Un bon moyen de constater si cela a bien marché c’est de vous remémorer la personne ou de la visualiser sur une photo et si le travail a bien été réalisé, vous constaterez que la charge émotionnelle n’est plus présente 🙂

Karima Rostane

D’autres articles pour aller plus loin:

Fin 2018: Alerte énergie vitale au rouge!

Comment faire face à un propos blessant et malveillant